27 décembre 2011 : le bulletin n° 38 d'histoire locale de Foën Izella

Voir l'article précédent

 

 La suite, en cliquant sur : gouesnach-village.eklablog.fr

 

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle... chante Louis Nicolas. Au moins, cela lui a inspiré une belle première de couverture pour le n° 38 - décembre 2011 - de Foën Izella.

 

Un bulletin disponible - uniquement - au secrétariat de l'association du Pays fouesnantais. Contact tél. : 02 98 57 22 73 (Yvonne).

 

 

 

 

Gouesnac'h. L’évolution des bancs d’huîtres dans l’Odet est l'un des thèmes développés dans le bulletin de l'association intercommunale Foën-Izella. Et si en 1866, les gisements naturels d’huîtres y étaient interdits de pêche, durant l'année 1910, on observait encore nombre de bancs d'huîtres dans la rivière. Ainsi, l'huîtrière de la pointe de Sainte-Barbe, à Gouesnac'h, occupait le lit de la rivière vers le sud, sur une longueur de 2 kms.

 

 

 

 

Bénodet.Le lougre l’Armorique. L’année de ses 7 ans, le père (marin-pêcheur) de Corentin Le Goardet acheta un bateau pour y loger sa famille. Le lougre était en difficulté sur les rochers de Tour Tan, dans les Vire-Courts. LArmorique, avait été renfloué et mené à bon port. Ou presque. Le lougre de 20 mètres s’est drossé sur les rochers de Ker-Gaît, avant d’être échoué sur la grève, près du port de Bénodet.... La famille Le Goardet y  logea jusqu’en 1920.

 

 

 

 

 

Clohars-Fouesnant. Réunion du parti social français. C’était les 5 et 6 août 1939 où, la manifestation a réuni 35 000 personnes venues de toute la Bretagne. A la table d’honneur, le colonel François Le Rocque, fondateur du PSF en 1936, dont la devise était Travail, Famille, Patrie. Arrêté en 1943 par la gestapo, il sera déporté en Tchécoslovaquie...

 

Clohars-Fouesnant. Un arbre remarquable. Le chêne près de l’église mesure 3 m de tour, 18 m de hauteur et autant d’envergure. Entre t-il dans la catégorie des arbres de la liberté plantés en grand nombre en 1789 ?

 

 

Saint-Evarzec. Le plan cadastral de 1840. Sur les 64 lieux-dits recensés, seules 3 exploitations n’ont pas de fours à pain identifiés au plan cadastral. Dans les autres lieux-dits, on dénombre 72 fours, dont celui qui est intégré à une maison de garde. Autour de ces fours, les parcelles en sont la mémoire, comme liors forn (bourg), parc forn (Cosquer-bihan), goarem ar forn (Kerrun-bihan).

 

Le Quimpérois Jean Failler. Le père de Marie Lester est un romancier prolixe. On le sait moins, mais Jean Failler est l’auteur de poèmes. De son passage au golf de L’Odet où il était membre de l’AS, on retiendra « les golfeurs qui voulaient un roi ».


Quand vint au président à la barbe fleuri

Le temps des Invalides aux jardins d’Arcadie

Les golfeurs tout soudain se trouvèrent sans roi.

Grande fut leur détresse, immense leur désarroi

Et de leurs rangs émus monta une clameur

Il faut un nouveau roi, un guide, un gouverneur !

Nous sommes orphelins quand le président nous quitte !

Dieu de justice, un roi ou un président, vite...

 

www.foenizella.com

Mardi 27 décembre 2011 : éclaircie à Gouesnac'h.
François Cosquéric Correspondant Ouest-france


 



26/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres